Partenaires du projet Interreg

Programme Interreg Zero-Phyto : Marc Lateur

Programme Interreg Zéro-Phyto : Jean Baptiste Pertriaux

Programme Interreg Zéro-Phyto : Interview de Arnaud Ameline

Programme Interreg Zero-Phyto : Joran Barbry

Programme Interreg Zéro-Phyto : LudovicTournant

Programme Interreg Zéro-Phyto : Sylvie Barois

Zero-Phyto : Interview de Robin Van Havermaet

 
 

Centre Wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W)

Le Centre Wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W) est un organisme d'intérêt public (OIP) de la Région Wallonne qui occupe plus de 410 personnes. Depuis 1975, il a initié un vaste programme de recherches visant à sauvegarder, évaluer et surtout valoriser le patrimoine de ressources génétiques (RG) fruitières de nos régions. Plus de 3000 introductions d'anciennes variétés fruitières ont été collectées. Depuis trente ans, il mène une politique de soutien aux secteurs des entreprises pépiniéristes, de parcs et jardins, d'agriculteurs et d'arboriculteurs en créant une nouvelle gamme d'anciennes et nouvelles variétés tolérantes aux maladies et offrant une grande diversité de qualités.

Dans le cadre du projet, le CRA-W pourra partager ses expertises et compétences dans les domaines suivants :

  • connaissances et expérimentations de variétés fruitières et légumières tolérantes aux maladies ,
  • réseau d'expérimentation de cultures associées (5 parcelles d'agroforesterie associant maraichage et culture fruitière, 60 ha de vergers hautes tiges pâturés),
  • infrastructures de recherches liées à la phytopathologie, l'entomologie et application dans un verger certifié en agriculture biologique intégrant le concept de biodiversité fonctionnelle
  • co-conception participative et coordinations de projets avec les acteurs du secteur horticole. Le CRA-W est agréée pour la réalisation d'essais officiellement reconnus « Bonnes Pratiques d'Expérimentation » (BPE).

En termes de gestion et coordination de projets, le CRA-W a coordonné plus d'une dizaine de projets de recherches liés à des bailleurs de fonds régionaux, nationaux et européens (WP Leader). Il a également une bonne expérience des projets INTERREG (INTERREG III : "Patrimoine fruitier transfrontalier et biodiversité', INTERREG IV : "BIODIMESTICA' et "TransBioFruit' pour une arboriculture biologique plus durable et intégrant la biodiversité).

www.cra.wallonie.be

Bhdf

Bio en Hauts de France (BHDF)

BHDF est issu de la fusion du GABNOR et de l'ABP qui accompagnent depuis plus de 40 ans les producteurs conventionnels des Hauts de France dans leurs projets de conversion en agriculture biologique. Ce travail a permis d'acquérir une connaissance des modèles agricoles de la région et de développer une expertise dans la conception de systèmes en agriculture biologique tant dans les productions animales qu'en grandes cultures, maraîchage ou arboriculture fruitière. BHDF est au service du développement des 750 fermes en agrobiologies que comptent les Hauts de France. Ceux-ci apportent une connaissance fine des innovations produites par les producteurs. Pour accompagner les producteurs en bio et ceux en conventionnels, BHDF s'appuie sur ses compétences d'animation de groupe de producteurs, de territoire, de collectivités, sur les savoirs faires de ses réseaux de partenaires (réseaux nationaux des groupements des producteurs bio, etc.) et sur la valorisation des résultats des programmes de recherches/expérimentation pouvant être utiles au développement de l'agriculture biologique et concourir au changement de pratiques en conventionnel. Ainsi de nombreux outils de communication sont proposés.

Ses compétences seront mises à profit pour : (

  • constituer et animer les groupes de recherches participatives,
  • définir les axes de recherches, mobiliser les producteurs et contribuer à la définition de nouveaux modèles de production,
  • valoriser les résultats auprès des différents publics.

www.gabnor.org

Logo fredon hauts de france

FREDON HAUTS-DE-FRANCE

FREDON dispose de compétences et outils utiles pour le projet et complémentaires de ceux des partenaires :

FREDON mettra à disposition son réseau et sa connaissance des attentes et problématiques de la profession agricole. La profession fait, en effet, appel à FREDON en tant que spécialiste de la santé des végétaux, reconnue OVS (Organisme à Vocation Sanitaire) dans le domaine du végétal.

  • l'objectif de développement de la compétitivité des exploitations au travers du « zéro phyto » s'appuiera sur des références notamment acquises par FREDON, spécialiste des méthodes alternatives depuis1993 au travers de son activité de R&D. - FREDON est agréée par le COFRAC pour la réalisation d'essais officiellement reconnus Bonnes Pratiques d'Expérimentation (BPE) sur certains domaines d'activités ce qui la positionne comme un interlocuteur reconnu pour la bonne conduite d'essais.
  • le projet nécessite des compétences en identification : FREDON mettra au service du projet ses compétences en entomologie grâce à sa Clinique du Végétal®, laboratoire spécialisé dans cette discipline et à ses salles climatiques.
  • FREDON s'adresse à tous les agriculteurs (biologique ou lutte intégrée) et à ce titre constitue donc un interlocuteur permettant de favoriser les connexions entre les modes de production pour amplifier les transferts des innovations induites par le projet et soutenir les conversions à l'AB.
  • FREDON Hauts-de-France est membre de FREDON France et appartient ainsi au réseau national des FREDON. Un relai des résultats acquis pourra être réalisé dans les départements limitrophes.
  • en matière de communication, FREDON mettra à disposition des leviers favorisant le transfert démultiplié des résultats du projet : FREDON est co-organisateur de la conférence internationale sur les méthodes alternatives de protection des plantes. Le projet sera ainsi mis en avant aux prochaines éditions de la conférence.

http://fredon.FR/hauts-de-france

INAGRO vzw

INAGRO est reconnu depuis plus de 60 ans comme centre de recherche et de vulgarisation en agriculture et bénéficie d'une large reconnaissance internationale. Le département dédié aux productions biologiques est reconnu par le gouvernement flamand comme centre d'expertise pour l'agriculture biologique depuis 1998. Depuis lors INAGRO n'a cessé de renforcer ses collaborations avec le secteur de l'agriculture biologique en Flandre. INAGRO a établi des collaborations intenses avec BioForum Flandre asbl, ainsi qu'avec le CCBT.

Grâce à son implication dans des projets Interreg (entre autre Vetabio) et le maintien de contacts réguliers, le département a établi de bonnes relations avec les acteurs biologiques wallons et français. Son programme de travail se concentre sur la production végétale (grandes cultures, légumes de plein champs et cultures fourragères). La fertilité du sol et les méthodes alternatives pour la protection des cultures y sont des sujets de recherche importants. Sa ferme expérimentale est une plate-forme clé pour la recherche et est reconnue comme ferme de référence.

C'est tout ce savoir-faire qu'INAGRO apporte dans le projet ZÉRO-PHYTO F&L avec l'ambition d'approfondir encore ces connaissances par un travail collectif réunissant des partenaires transfrontaliers aux compétences complémentaires. Par l'organisation de visites de démonstration et de journées d'étude, la publication d'articles de presse et d'un bulletin d'information digital (accessible via www.inagro.be ou www.ccbt.be) ainsi que la mise en oeuvre de conseils individuels, INAGRO atteint activement une grande partie des agriculteurs bio de Flandre. Ainsi, INAGRO garantit une communication cohérente tant vers les agriculteurs bio flamands que les autres. D'autre part, depuis 2015 et à l'initiative de la province de Flandre occidentale, INAGRO a renforcé ses efforts pour sensibiliser les agriculteurs conventionnels à ce mode de production alternatif. Alors que les surfaces en bio étaient stables les années précédentes, en 2016 et 2017 on constate une nette croissance des reconversions en Flandre occidentale.

www.inagro.be

Ecologie et Dynamique des Systèmes Anthropisés - EDYSAN UMR7058 CNRS Université de Picardie Jules Verne

L'unité EDYSAN « Ecologie et Dynamique des Systèmes Anthropisés », UMR 7058 CNRS-Université de Picardie Jules Verne, est membre du pôle de compétitivité IAR (Industries et Agro-ressources) et de la SFR (Structure Fédérative de Recherche) Condorcet Agro-Sciences, Environnement et Développement Durable. L'unité apportera ses compétences au projet notamment sur l'axe de « l'Intensification écologique des systèmes de production » à travers la valorisation de la biodiversité, la réduction de l'empreinte écologique laissée par les engrais et les pesticides, la préservation de la fertilité des sols. L'unité EDYSAN est à la fois parfaitement intégrée dans le tissu socio-économique du nord de la France et bien insérée dans plusieurs consortia européens et internationaux. Composée d'une trentaine d'enseignants-chercheurs, elle est fortement impliquée dans la formation par la recherche aux niveaux Doctorat et Master.

L'unité associe :

  • des spécialistes de géographie humaine, de pédologie, d'écologie des communautés et d'écologie du paysage
  • des écophysiologistes du règne végétal dont les compétences couvrent différents aspects des interactions plantes - environnement
  • des entomologistes spécialistes de la biologie des organismes, de l'écologie des populations, de l'écologie moléculaire et de l'écophysiologie animale.

www.u-picardie.fr/edysan/

PCG - Provinciaal Proefcentrum voor de Groenteteelt Oost-Vlaanderen

Le PCG est le centre d'essai provincial pour la culture des légumes en Flandre orientale. Le centre compte 40 employés, dont 14 chercheurs. Le travail de base du PCG consiste en l'installation de tests pratiques dans des serres et à l'extérieur (12,5 ha de champs d'essai). Ces champs de test constituent un atout majeur pour le projet. Grâce à l'expertise scientifique et à l'excellence acquises au fil des ans, le PCG a reçu l'accréditation GEP en 2003 (Good Experimental Practices) pour l'enregistrement des produits phytopharmaceutiques en Flandre. De plus en plus de recherches se concentrent sur les méthodes de lutte alternatives et biologiques contre les maladies et les ravageurs (tant en cultures biologiques qu'en cultures conventionnelles durables), le thème principal du projet soumis. La division des cultures bio-protégées, active et reconnue depuis des années par le gouvernement flamand comme centre de pratique de l'agriculture biologique protégée, est responsable de la recherche sur les cultures biologiques dans les serres et les dômes. Les recherches en cours sont toujours à la demande et avec le soutien du secteur, en étroite collaboration avec Bioforum Vlaanderen et le CCBT. Le retour des résultats se fait sur la base de différents canaux et, si possible, au-delà des frontières. Le précédent projet Interreg Vetabio en est un bon exemple. Le réseau d'agriculteurs que le PCG a créé, les bonnes relations avec ces producteurs et la compréhension des défis auxquels ils sont confrontés constituent l'un des principaux avantages du centre pilote et sera très utile pour ce projet.

Le PCG est actif en tant que centre de recherche et fournit des informations aux producteurs, ce qui permet de diffuser largement les résultats obtenus. La diversité des partenariats du PCG est également un atout pour le projet: les activités du PCG sont menées en collaboration avec le gouvernement, des entreprises privées ou d'autres partenaires de recherche, en Belgique et à l'étranger. Le PCG diffuse toutes ses connaissances auprès du grand public par le biais de bulletins d'information, du site Web et également directement lors des visites sur le terrain au PCG et chez les producteurs. Le PCG a déjà de nombreuses années d'expérience en tant que coordinateur de divers projets de recherche (Interreg III, Interreg IV, IWT LA trajecten). Pour ces projets, le PCG a collaboré avec diverses universités et autres institutions de recherche. La coopération internationale est une valeur.

www.pcgroenteteelt.be

 
Site en mode préproduction